Myongji devient la première université choisie dans le programme Erasmus Plus

 

Cette année, le professeur Yoon Tae-Sik du nouveau département d’ingénieurie matérielle avancée et Kim Hye-Ri du département d’Art et d’Histoire ont été choisi pour faire parti du programme européen Erasmus plus pour la première fois. Les résultats ne sont pas seulement dus aux capacités de recherche du professeur ou de la dédication de l’étudiante Kim mais également de la dévotion du bureau des Relations Internationales.

Les efforts mis en place par le bureau qui encourage l’éducation internationale et les programmes d’échange dans le but de former les étudiants à la globalisation ont finalement payés. Grâce à ces efforts, l’université de Myongji participe au M.O.U avec 208 écoles de 40 nations différentes.

Ils nous ont fait part de leur expérience dans le cadre du programme créé par l’Union Européenne.

Professeur Yoon Tae-Sik du département de l’ingenieurie matérielle avancée.

0203

Eramus Plus – Application pour les professeurs.

Europe a fait en sorte que le programme Erasmus supporte les étudiants étrangers en Europe depuis 1987. L’Union Européeene a étendu sa marge d’action en créant Eramus Plus, et en créant des programme d’échange dans de nombreux domaines tels que l’éducation, la recherche, l’adolescence et les sports.

Programme sur la recherche et le support éducationnel

L’Université du Pays Basque en Espagne, l’université d’accueil, a choisi le programme sur la recherche et le support éducationnel et a choisi des membres de faculté des USA, de Russie, du Canada et de la Corée du Sud. J’ai rencontré un groupe de recherche mené par Jose Manuel Barandiaran et nosu avons discuté d’un plan de coopération. De plus, j’ai fait une présentation sur mon étude et rendu visite à plusieurs membres de facultés. Comme leurs études portaient sur les matières appliquées incluant les matériaux nanos, ainsi que d’autres matières avancées, le temps passé à discuter des différentes technologies nous as aidés à développer un plan  de recherche centré sur la synthèse et l’application des Nano matières.

Une étude sur les éléments mécaniques 

J’effectue en ce moment des recherches sur les éléments electroniques avec les Nano matières, les matières semi-conductives et les matières oxydantes.

 

0204Etudiante Kim Hye-Ri du département Art/Histoire

Eramsus Plus – Point de vue d’un élève

Je ne connaissais pas le programme Eramsus Plus avant de m’y inscrire. Le bureau des relations internationales m’a contacté pour faire un PR speech, alors que j’allais entamé mon deuxième semestre en Espagne. Ce fut une chance inespérée, mais la préparation du discours m’a aidé à me rendre compte à quel point la vie en Espagne m’avait affectée. Plusieurs de mes amis espagnols ont assisté au discours et un d’entre eux s’est décidé à étudier à l’étranger. Ce fut une expérience hors du commun de voir que mon discours avait eu un impact sur la vie de quelqu’un d’autre. Je fus informé du fait que j’avais été retenu pour faire partie du programme Erasmus Plus quand je suis rentrée en Corée.

Qu’est-ce qu’Erasmus Plus pour moi ?

Pour commencer, j’ai vécu une experience mémorable lors du discours que j’ai donné devant mes amis. Même si je n’étais pas sûre d’avoir réussie à transférer mes idées à travers la langue de Shakespeare, l’anglais étant ma deuxième langue, j’étais tout de même contente que quelqu’un puisse être inspiré grâce à moi. C’est essentiel pour la bourse Eramsus Plus d’encourager les autres à avoir plusieurs experiences comme les choc culturels et de faire des rencontres dans d’autres pays.

Erasmus Plus et l’ouverture d’une nouvelle voie

Pour le dire simplement, j’avais originellement prévu de faire un master et de continuer dans le même département que ma licence car je trouvais le sujet très intéressant et voulait l’approfondir. Je voulais effectuer mon programme d’étudiant étranger aux Etats-Unis dans un premier temps, mais, au final j’ai préféré l’effectuer en Espagne, dans l’Université basque de Bilbao.

Je reconsidère maintenant l’idée de faire un master. Je ne sais pas si je devrais retoruner en Espagne ou commencer un master. L’une des choses que j’ai apprises à travers ce programme c’est que je ne devrai pas me limiter. Car on se sait pas quand ni d’où les possibilités vont apparaître.

 

(Virginie SERGEAT)

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s